Harmattan - 40, Rue St Jean 74120 MEGEVE FRANCE - Tél. +33 (0)6 67 01 93 81

Je lis souvent dans les avant-propos des catalogues d’exposition que les galeristes sont fiers et heureux de chercher, promouvoir, défendre tel ou tel artiste…

Et effectivement cela doit être la raison d’exister d’une galerie.

Mais en réalité on retrouve dans les plupart des galeries les quelques mêmes artistes qui garantissent un chiffre d’affaire à leur propriétaire… des œuvres dont par ailleurs on oublie souvent de dire qu’elles ne sont pas des œuvres d’art originales…

L’époque est à la vitesse, l’époque à l’immédiateté, l’époque est à la spéculation.

La technologie numérique intervient dans le domaine de l’art comme dans tous les domaines. Que ce soit bien évidemment dans le commerce de l’art que, plus curieusement, dans la création artistique elle-même. D’un bout à l’autre de la chaine, mais en fait l’un et l’autre étant étroitement liés.

Du noir et du blanc, Marion Six ne travaille que la peinture à l’huile noire. Elle la travaille en touches larges, denses ou affleurantes. Les mouvements de ses pinceaux sont chargés ou parfois juste griffés. Ils sculptent l’ombre, absorbent et ralentissent la lumière tandis qu’en contre-point la blancheur du vide accélère et devient éclatante… ainsi, par ses recherches et sa sensibilité Marion Six s’adosse au noir, en délimite l’absence et façonne des portraits vigoureux, débordant de vie, de spontanéité et de dynamisme ! -les « Humeurs », comme elle les nomme.

Graveur attentif et dessinateur méticuleux, Daniel Favre emprunte à ces deux univers la délicatesse et le perfectionnisme pour réaliser son oeuvre sculpturale. Et d’artisan reconnu Daniel Favre est devenu artiste.

Il n’y a pas d’artiste qui soit une tautologie. Hermétique au monde, produisant sans connaissances ni influences… Tout vient de quelque part. La génération spontanée n’existe pas. Pas plus en biologie qu’en art ou pour n’importe quoi d’autre. Rien ne nait par hasard.

Le socle commun aux œuvres de Daniel Favre est la force. Tantôt celle qui se trouve dans la sculpture comme une densité de l’être humain, tantôt celle qui se trouve dans le mouvement de l’oeuvre.

Lorsque Daniel Favre sculpte la densité humaine, la force nait de l’opposition de la pièce et de la lumière. Masse, angles, courbes, et esprit intrinsèque contre le vide, l’air, les ombres et la lumière. L’être intériorisé que l’artiste a imaginé nait dans un instant fugace figé dans la matière. Objets presque érotiques où les forces sont soudainement rendues sensibles et assujetties à un équilibre d’une étrange stabilité.

Jean-François GAMBINO est né à Paris en 1966. Au départ, attiré par la musique, il suit des études de musicologie à la Sorbonne. Cependant, il abandonne le milieu artistique et travaille plus de 10 ans pour la célèbre joaillerie Cartier, rue de la Paix à Paris. 

L’univers pictural de Joseph Piermatteo se construit au travers de plusieurs thèmes. Les femmes, l’Italie, les ports, la Toscane… sa lumière…

ET Venise… Loin d’échafauder une  représentation exacte de cette ville, l’oeuvre de l’artiste, par l’accumulation, rassemble des souvenirs, des atmosphères et des sentiments qui tous se rattachent et ramènent à la Sérénissime.