Harmattan - 40, Rue St Jean 74120 MEGEVE FRANCE - Tél. +33 (0)6 67 01 93 81

"Attendez de voir les femmes de Favre ! Imaginez des parois rocheuses.Voyez dans ces pics, de belles endormies. Mélangez ces lignes tendues à des masses rectangulaires qui seraient autant de genoux et de bras, de creux et de vides. Hanches, fesses, cous, épaules deviennent des...

Défendre le beau passe par des biais qui échappent à beaucoup de monde. Et la fiscalité sur l'art fait partie de ces biais en garantissant un régime de retraite et de sécurité sociale aux artistes. L'artiste est indissociable des diffuseurs d'art...

Les lumières de Castan sont toujours superbes dans les clairs obscurs de ses oeuvres! Car si ses peintures sont parfois sombres c'est toujours pour mieux mettre en valeur des éclairages sobres, discrets et pourtant d'une présence et d'une insistance folles! les feux des voitures, ces...

Les animaux de cette artiste basque fascinent par leur trait et leur mouvement. Qu'il s'agisse de taureaux, d'ours ou de vaches, chacun de ces animaux est représenté dans une attitude pleine de vie. Loin des portraits d'autres artistes Méña représente la vie : son trait...

Brigitte Téman, rend souvent hommage dans les titres de ses œuvres aux artistes qui ont défriché l’art contemporain animalier : une panthère Pomgatti, une autre Joudoz… Rembrandt Bugatti, Paul Jouve, Marcel Sandoz, François Pompon...

Les voies fluviales, les habitations, les routes, les ports… tout ce qui a trait à l’humanité dans son esprit de conquête de l’espace se trouve représenté sur une carte. Certains d’entre nous se passionnent pour ces images car elles sont captivantes.

Tout le caractère de la peinture de Marion SIX passe par la spontanéité de l’œuvre en même temps que son évanescence. A la fois pleine de force et de vigueur, et paradoxalement proche de l’universalité par l’onirisme qui s’en dégage. Ainsi la peinture de cette jeune artiste parvient à suspendre le temps autour d’un sujet qui rêve ou que l’on rêve.

En effet, sa large touche pleine de dextérité saisit un sentiment d’éphémère, quasi fantasmagorique. L’artiste parvient à peindre la délicate intimité de son sujet en le détachant de la réalité. Les contours incertains, les détails traités en nuances, les teintes très douces, et les regards (ou plutôt leur absence) contribuent à montrer le model comme dans un rêve.

Cette technique singulière ne dépeint plus un nu ou une scène, mais l’universel de ce nu et de cette scène.

Les sculptures de Ménoche sont empreintes d’une grande intelligence et d’une grande sensibilité. En les regardant on ne pense pas au travail phénoménal qu’il a fallu fournir pour les réaliser : le temps passé à assembler les pastilles d’acier, construire lentement chaque fruit, la quantité de soudures, le temps à poncer, lustrer et apporter la touche finale : la couleur par l’émaillage. Ainsi, c’est toute la poésie de l’artiste qui parvient à faire oublier les contraintes de l’acier pour ne plus laisser que la beauté, voire la fragilité de ces fruits ajourés. Mais plus que cela, plus que l’esthétique parfaite de ses sculptures, Ménoche les rend malignes par un détail qui pèse de tout son poids dans la réussite de son œuvre : la couleur. En effet que serait une cerise ou bien une poire sans ses couleurs. Au-delà du tour de force, ces pièces sont belles, poétiques, intelligentes, brillantes pourrait-on dire ! en tout cas, terriblement présentes et captivantes !