Harmattan - 40, Rue St Jean 74120 MEGEVE FRANCE - Tél. +33 (0)6 67 01 93 81

Actualité

Marion Six, le pari de la peinture

« J’ai le sentiment d’avoir trouvé ma voie »

Marion Six, jeune artiste de 26 ans installée depuis peu à Cran-Gevrier, expose jusqu’au 20 février ses toiles grand format dans le hall de l’hôtel de ville.

Rencontre.

Il en a fallu du courage pour Marion Six lorsque, à 24 ans, et après six ans de formation à l’école nationale supérieure d’architecture de Versailles, la jeune femme a décidé de laisser de côté l’architecture et de consacrer tout son temps à sa passion de toujours, la peinture. «J’ai voulu essayer de me lancer à fond dans la peinture et je ne reviendrai jamais en arrière.

Je suis mon propre maître en peinture. En architecture, on crée pour les autres, on n’a pas tout de suite

d’autonomie dans la création ».

Marion peint depuis l’école maternelle. Très vite, sa maîtresse décèle un don et l’incite à prendre des cours de dessin.

« J’ai appris pleins de techniques et à 6 ans, je présentais ma première exposition de peinture à l’huile». Suite à son choix, la jeune femme a quitté Paris et son «demi placard à balai» pour Cran-Gevrier, en

emmenant pinceaux et mari. «C’est quand même mieux la vue sur les montagnes ! ». C’était en  septembre 2014.

«Un espace où tout est possible»

Aujourd’hui, le pari semble réussi pour l’artiste qui arrive à vivre de sa peinture. Elle a aménagé son atelier chez elle, où elle peint des œuvres de grand format car elle aime le rapport à même échelle avec ses toiles. «C’est presque un combat, un corps à corps». Après avoir traversé plusieurs périodes (portraits de femmes, paysages urbains…), Marion s’intéresse désormais au nu tout en confiant : «Je n’ai pas envie de m’enfermer dans un thème». Elle poursuit : « La peinture m’apporte de la liberté, c’est un espace où tout est possible, sans d’autres contraintes que le format. Plus jeune, ça m’a permis de m’exprimer, de communiquer plus qu’avec des mots, moi qui n’étais pas très à l’aise avec l’oral. C’est aussi une source de gratification. Faire de sa passion un métier change le rapport à cette passion. Moi ça l’a rendu plus fort. Toutes mes idées passent dans la peinture. J’ai le sentiment d’avoir trouvé ma voie ».

L’art pour tous.

Considérant que «peindre est un accomplissement de soi qui ne saurait exister sans le regard des autres», Marion a déjà participé à des expositions prestigieuses notamment à Paris dans la nef du Grand Palais en 2014 et 2015 dans le cadre d’Art en Capitale où l’une de ses œuvres a même été médaillée de

bronze l’année dernière. Ayant déjà également exposé dans des galeries d’art, l’artiste aime faire partager son art au plus grand nombre. Dans le cadre de son exposition dans le hall de l’hôtel de ville jusqu’au 20 février, la jeune femme a ainsi proposé début février une visite spéciale destinée à un public éloigné de la

culture, organisée par les pôles Cohésion sociale et Culture de la ville.

 

 

« Marion Six, le pari de la peinture » – Cran Ma Ville #122 p.26 – février 2016

Article de Amélie Nicolas