Harmattan - 40, Rue St Jean 74120 MEGEVE FRANCE - Tél. +33 (0)6 67 01 93 81

Les meilleurs se font attendre…

Après ses sublimes expos à Nancy, Lyon et Marseille, Yann Perrier revient enfin à Megève à partir de ce WE. Tous ceux qui ont pu découvrir les œuvres étonnantes de cet artiste sont certainement aussi impatients que moi de voir sa nouvelle production :

Les boules de Yann Perrier.

On peut en parler pendant des heures, d’ailleurs elles font parler pendant des heures… il y a l’aspect technique, technologique même ! il y a l’esthétique, la poésie et un savant mélange de tout cela. Jamais des oeuvres abstraites n’auront été aussi proches du figuratif. On plonge dedans, on découvre des détails, s’interroge sur le paysage évoqué qui en la même fraction de temps est un abîme marin et une cime montagneuse… cette transparence tout autant que cette lumière venue du dedans. Et puis la surface, lisse, parfaite qui fige l’objet de notre contemplation… et nous rend l’intérieur parfaitement visible et tout autant inaccessible.

Les mots s’ajoutent et n’entament pas encore le sujet : car l’œuvre n’est pas juste un rythme fait de couleurs, de volumes ou de transparences… l’œuvre est aussi un sens, une signification ! Que dire de ces bois, de ces souches qui sont ici traités pour l’immortalité. Le temps qui a passé n’a plus d’emprise sur l’intérieur. Les bois palafitiques retournent à leur éternité et les boules de Yann Perrier se font chasses, phylactères ou sarcophages.

Avec l’expérience on peut discerner deux manières d’appréhender ce travail. Deux thèmes méta-artistiques pourrait-on dire : le temps interrompu ; l’objet inaccessible.

J’ai hâte de recevoir les prochaines boules de Yann Perrier, et je ne manquerai pas de vous en parler.