Galerie Harmattan

40, rue Saint Jean 74120 Megève FRANCE

Tel. +33 (0)6 67 01 93 81

L'intensité dans l'intime


Parmi les dernières pièces reçues de Daniel Favre, « la Tête au Carré » est un bronze ramassé d’une belle intensité. La position du corps replié sur lui-même fait autant référence à Marthe de Bonnard qu’aux objets-masse à la frontière de l’abstraction.

En effet cette position en pleine fragilité d’un corps nu, resserré sur lui-même, évoque des scènes de bain ou tout au moins un corps surpris dans son intimité ou en pleine réflexion peut-être.

Quant à cette masse homogène traitée avec une patine à la coulée rehaussée de bleus métalliques et d'ocres jaunes... en lisse-tendu, ses arêtes saillantes et pourtant contenues dans une forme ovoïde… cette sculpture confine à l’objet de boudoir.

D'un très belle densité esthétique et émotionnelle, "La tête au carré"est à la fois belle et intelligente.

Elle ouvre à la réflexion. Il en ressort comme un oxymore : une élégance brute, une douceur vigoureuse… une intimité pleine d’intensité.