Galerie Harmattan

40, rue Saint Jean 74120 Megève FRANCE

Tel. +33 (0)6 67 01 93 81


Catalogue de l'exposition au Muséum de la Citadelle de Besançon

L'exposition de Lise Vurpillot au Muséum de la Citadelle de Besançon bat son plein! et pour accompagner l'accrochage un catalogue de l'exposition est mis en vente à la boutique du zoo. Disponible également en contactant l'artiste (fort sympathique par ailleurs!).

L'écrivaine Jéromine Pasteur (Selva Sauvage ; Femmes-Oiseaux...) eu la belle responsabilité d'en écrire la touchante préface :


"S'AIMER

Savons-nous regarder le jeu des ombres et les lumières qui sans cesse nous proposent les formes et les couleurs?

Le peintre, lui, le sait et, à travers ses œuvres nous offre le présent de ses observations. De ses émotions.

Et cette lumière surtout qui brille au fond des yeux de chacun, qui nous parle de la Vie même.

Le regard. Celui de l'Homme. Et celui du chat. Celui du lion. De l'oiseau. Ces regards par milliers qui parlent et nous disent : comme toi je suis ne Vie. Moi le chien. L'agneau. Le tigre. La grenouille.

Regarde-moi vraiment! Vois comme je te ressemble! Écoute mon souffle, ma joie, ma peur...

Saurais-tu me respecter? Saurais-tu m'aimer? Aimer ma Vie qui, comme la tienne, jaillit de la même Source généreuse et infinie.

Moi je t'aime car je ne sais pas ne pas te voir; et je ne sais pas maudire." Jéromine Pasteur 7 IV 2019


Ce texte, comme ce catalogue, bien au delà d'illustrer l'exposition de l'artiste Lise Vurpillot, montrent l'engagement humain que l'une et l'autre (le peintre et l'auteur) prend chaque jour pour le respect des êtres vivants, et la préservation de la biodiversité.

Les animaux qui vivent dans le Muséum de la Citadelle ne sont pas que des lions et des tigres que l'on imagine gambadant au fin fond de la Sibérie ou chassant dans les pleines d'Asie et que l'on aime pour leur beauté, leur force. Ils sont, comme l'Apron du Rhône ou le Tamarin-Lion Doré... des représentants d'espèces protégées, souvent en voie d'extinction dans leur milieu naturel.

Le travail de Lise nous met présence du regard de l'animal et de notre responsabilité que nous pouvons avoir dans la disparition ou la préservation de ces animaux que nous aimons.




Mis à jour : 20 janv. 2019


Paru à l'automne dernier, ce livre d'illustrations édité par Marmaille et Compagnie fait la part belle aux peintures de Lise Vurpillot.

En effet l'artiste franc-comtoise, présente dix-neuf animaux de la ferme sous ses coups de pinceau chamarrés... Chacun retrouve ainsi une nouvelle vigueur et un nouvel intérêt au travers de cette présentation des plus originale. Qu'il s'agisse des veaux ou des chevaux, ou encore du coq ou du chien de ferme "Tosca", le regard de Lise Vurpillot leur donne une force et expressivité que les enfants comme les adultes apprécient.

Les textes de Jacquy Joguet mettent en valeur par leur forme poétique toute la tendresse et l'humour de ces belles représentations d'art.

Nous sommes dans l'attente de l'agrandissement de la famille avec peut-être prochainement la sortie d'un livre sur les animaux de la forêt ou encore, sur ceux de la savane!


Lise Vurpillot dont les animaux rencontrent un grand succès, propose une nouvelle toile de taureau au tempérament bien trempé. Mais loin de se borner à une simple représentation animalière, l'artiste franc-comtoise de 34 ans met en oeuvre tout son talent d'interprétation et de coloriste pour créer une atmosphère dense.

L'opposition des couleurs instaure une atmosphère chaude et savamment construite.

Alors même que le corps de l'animal est représenté dans un camaïeu de bleus et de mauves (un jeu de nuances que Paul Gauguin aurait sans doute apprécié), rehaussant ainsi le contre-jour, l'artiste prend le parti de lui octroyer une ombre portée, rasante. Cette ombre non-pas plus foncée, comme on pourrait s'y attendre, mais plus claire met en exergue la chaleur de l'atmosphère. Car cette atmosphère justement, ce rouge... absorbe tout. Même l'ombre s'en trouve dénaturée, éclaircie ou brûlée.

Et ainsi de ce jeu de couleurs maitrisé, l'artiste parvient à tirer le meilleur parti pour faire ressentir une chaleur presque oppressante.

Dans l'art rien n'est gratuit. Un coup de pinceau peu dénaturer un tableau ou au contraire contribuer à sa construction. Ici, comme dans toute l'oeuvre de Lise Vurpillot la couleur sert le sujet et le propos de l'artiste.

Elle plante son sujet dans une nature qui se concentre en une couleur et un sentiment. Et le taureau lui-même n'est pas qu'un portrait mais une intention.

Force, détermination... dans un mouvement suspendu. Le regard comme toujours en dit long sur l'animal qui se trouve derrière.

Ici, décor et sujet tout en étant en parfaite harmonie, représentant bien plus que ce qu'ils sont sur la toile.

C'est cela une oeuvre d'art!

Et si Lise Vurpillot instinctivement joue de la couleur comme les fauves du début du XXème siècle, elle va au delà. Sa peinture vive, enlevée, en larges coups de pinceaux-brosse devient expressionniste.

C'est riche, c'est beau!